Restaurant Clémentine

L'Ambassade des Vignerons et des Grands Produits du Terroir

Très bientôt à la carte – Domaine René Bouvier – Côte de Nuits – 21220 Brochon

LE DOMAINE :

René Bouvier

Bernard Bouvier fait partie de ces vignerons qui ont fait du bien au terroir de la Côte de Nuits, et surtout à des appellations moins médiatiques telles que Marsannay ou Fixin. Aujourd’hui, Bernard Bouvier n’a plus rien du débutant. En quelques années, il a d’abord développé le domaine mais surtout cette notion de terroir qui lui est chère.
Le fils de René Bouvier explique qu’il n’a rien inventé, il souhaite surtout mettre en avant les cuvées parcellaires. Le viticulteur de Gevrey-Chambertin y tient beaucoup : « Je développe la notion de climats (Marsannay Champ Salomon, en Ouzeloy, Clos du Roy, Longeroies, La Morisotte…) pour dissocier et mieux comprendre cette mosaïque de terroirs ».
« Des vins qui font saliver »
Et quand on lui demande ce qu’est un bon vin, il répond : « c’est un vin qui fait saliver, ceux qui donnent « envie de finir la bouteille qu’on a débouché ». Bien loin du marketing, il préfère évoquer « l’expression des millésimes et des terroirs » et recrache ces vins qui se ressemblent d’année en année. Et cette recherche constante de la qualité associée au respect du terroir qui font la touche Bouvier, donne des vins ronds et puissants aux tanins parfaitement domptés.
Alors forcément, Bernard Bouvier s’est vite imposé comme une valeur sûre de la Côte de Nuits avec une vingtaine d’appellations en blanc et en rouge (Fixin, Marsannay, à Gevrey-Chambertin et trois grands crus : Clos de Vougeot, Charmes-Chambertin et Clos Saint-Denis). Le domaine qui s’étend désormais sur 18 hectares s’est doté d’une nouvelle cuverie de 1.200 mètres carrés, à l’entrée de Gevrey, juste à côté d’un certain Philippe Charlopin.

bourgogne-cote-de-nuits-marsannay-la-morisotte-rouge-domaine-rene-bouvier-2012-75-cl

COMMENTAIRE:

Dégustation: Vin limpide, arbore une robe rubis intense aux reflets brillants, le nez est agréable, et dévoile des arômes typique de mûre, framboise, cassis et ronce sur un boisé bien intégré, la bouche élégante, s’appuie sur des tanins délicats, le fruit est présent et le côté souple est bien mis en valeur par un équilibre réussi.
Accords mets et vin: parmentier de joue de boeuf, avec sa sauce olives et échalotes. Côte de veau grillée, volaille de Bresse.

lun, février 9 2015 » > La Bourgogne, Archives, Infos Clémentine, Vins