Restaurant Clémentine

L'Ambassade des Vignerons et des Grands Produits du Terroir

Côtes du frontonnais

Très ancien vignoble (IVe siècle de notre ère), il a connu son apogée aux XVIIIe et XIXe siècles, pour s’effondrer lors de la crise phylloxérique.
Pour couronner les efforts des vignerons, qui, de tout temps ont oeuvré pour la qualité, l’Appellation d’Origine Contrôlée fut accordée en 1975 aux vins des Côtes du Frontonnais.
Issus de l’unification de deux vignobles, ils peuvent faire suivre leur appellation des noms de Fronton et Villaudric

Situé aux portes de Toulouse et de Montauban, le vignoble s’étage sur d’anciennes terrasses du Tarn entre le Tarn et la Garonne.
Le sol est pauvre, graveleux et sec. Le fer et le quartz prédominent, ils donnent aux vins toute leur plénitude et leurs arômes fruités et floraux.
Le vignoble couvre environ 2 000 hectares pour une production sensiblement proche de 80 000 hectolitres.
La superficie dans les prochaines années devrait avoisiner 2 800 hectares et le potentiel de production devrait être de 140 000 hectolitres.
La particularité des Côtes du Frontonnais est liée à la présence d’un cépage : la Négrette. C’est un cépage très ancien dont la région a gardé l’exclusivité au cours des siècles. Cépage principal (50 à 70 %) des vins rouges et rosés, il est à l’origine du fruité et de la finesse caractérisant les vins des Côtes du Frontonnais.
L’encépagement est complété :

à 25 % par les cépages Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Syrah, Fer Servadou, Cot ou Merille,
à 15 % par les cépages Gamay, Cinsault ou Mauzac.

Les côtes du Frontonnais rouges sont des vins fruités, souples et délicats, à la robe rubis, aux arômes prononcés à dominante de cassis ou de pruneau pour les vins jeunes.
Les vins rosés ont une robe légère et un nez fin, très aromatiques. Ce sont des vins distingués et harmonieusement équilibrés.
Les vins rosés sont des vins à boire jeunes.
Les vins rouges, souples et fruités, parviennent rapidement à leur plénitude.
Les millésimes vieillissent harmonieusement en cave de quatre à sept ans.

Les vins rosés sont à servir frais à 8° ou 10° maximum. Ils accompagnent les poissons, la charcuterie et en été tout un repas.
Les vins rouges jeunes servis à 14° se marient à merveille avec les viandes grillées ou rôties et les fromages Pyrénées.

Les vins rouges millésimés, plus généreux, se dégustent à 16° ou 17° avec les cassoulets, les confits, les pièces de viande et de gibier.

jeu, octobre 16 2008 » > Le Sud Ouest, Vins