Restaurant Clémentine

L'Ambassade des Vignerons et des Grands Produits du Terroir

Madiran et Pacherenc du vic bihl

Le vignoble du Madirannais remonte au Ier siècle avant notre ère.
Au XIe siècle, les bénédictins fondèrent l’abbaye de Madiran et améliorèrent le vignoble.
Le Madiran devint AOC en 1948 et fut la première Appellation en France à s’imposer le contrôle de la qualité par la délivrance d’un label après analyse et dégustation.

Le Vic Bilh s’étend aux confins des trois départements du Gers, des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées.
Les terroirs argilo-silicieux conviennent bien aux cépages blancs pour la production de Pacherenc et les terres argilo-calcaires sont surtout favorables aux cépages rouges qui donnent le vin de Madiran.
La superficie occupée par le vignoble est d’environ 1.600 ha (dont 1.400 produisant du Madiran).
La production s’établit autour de 75.000 hl pour le Madiran, 8.000 hl pour le Pacherenc.

Quatre cépages entrent dans la composition des vins de Madiran : le Tannat est le cépage de base (40 à 60% de l’encépagement). Très typé, il donne au vin sa charpente et son originalité.
Les Cabernets Franc (Bouchy) et Sauvignon apportent souplesse, bouquet et finesse ; le Fer Servadou (ou Pinenc) renforce le côté fruité de la palette aromatique.
Riche en tanin, le Madiran est un vin rouge corsé et charpenté. Il est soumis par décret à un vieillissement obligatoire d’un an, avant sa commercialisation. Après deux ou trois ans en bouteille, ses tanins s’assouplissent, et il développe des arômes de fruits noirs, de torréfaction et d’épices. Le Madiran atteint son plein épanouissement au bout de quatre à huit années, mais il peut séduire beaucoup plus jeune.
Servi à 17° ou 18°C, le Madiran accompagne très bien viandes rouges, gibiers, ou les fromages. Il se marie à merveille avec les plats régionaux : confit ou magret de canard, entrecôte béarnaise, salmis de palombe, agneau et fromage des Pyrénées.

Le Pacherenc du Vic Bilh est produit à partir de 6 cépages : l’Arrufiat, le Petit et le Gros Manseng, le Courbu, le Sauvignon et le Sémillon
Le Pacherenc du Vic Bilh est un vin blanc sec ou moelleux.
En sec, il révèle à la fois la fraîcheur des arômes floraux et la maturité des fruits exotiques. En moëlleux, le nez exprime avant tout le fruit (nèfles, ananas, écorces d’oranges) et le miel. En bouche, il surprend par sa fraîcheur due au passerillage (grains de raisins non botrytisés).
En sec ou moëlleux, le Pacherenc valorise très bien les cinq premiès années de vieillissement. Les grandes bouteilles de Madiran et de Pacherenc moëlleux peuvent facilement dépasser dix ans d’âge.
Le Pacherenc du Vic Bilh doit être servi aux environs de 8 °C. Sec, il est recommandé avec les coquillages et les poissons. Moëlleux, il est préférable de le boire à l’apéritif, sur un foie gras ou du fromage de brebis.

jeu, octobre 16 2008 » > Le Sud Ouest, Vins